Nos objectifs

    En Europe

    Notre objectif est de soutenir les jeunes et adultes démunies, avec peu ou pas de qualification des personnes demandeurs (se) d’emploi, des immigrés et des primo-arrivants dans leur intégration dans la société et leur insertion en milieu professionnel. Pour y parvenir, l’association offre gratuitement une formation professionnelle et un accompagnement à la recherche d’emploi.
    Nous soutenons également des initiatives locales de développement par nos actions ci-dessous :

  • Formation de l’alphabétisation et de français langue étrangère (FLE),
  • Formation à la citoyenneté pour faciliter l’intégration des personnes étrangères et d’origine étrangère et des primo-arrivants,
  • Formation de l’informatique (initiation, bureautique et technicien pc),
  • Promotion de l’intégration et de la mixité culturelle,
  • L’insertion socioprofessionnelle : aide et accompagnement dans le cadre de recherche d’emploi,
  • Développement des relations étroites avec les associations similaires en Belgique comme ailleurs.
    Nous envisageons aussi d’autres activités telles que :

  • Formations destinées aux personnes à la recherche de perfectionnement professionnelle,
  • Organisation des activités dans le but de soutenir l’association à subvenir aux besoins de son objet principal notamment la récolte des équipements informatiques de générations précédentes en vue de son recyclage pour un nouvel usage ainsi de sa vente.
  • Sensibilisation et prévention de la jeunesse exposée aux dangers liés aux médias.
  • Lutte contre la discrimination et la pauvreté.
  • Emancipation de la femme immigrée dans le milieu social, professionnel et culturel.
  • Encourager les personnes à acquérir un ordinateur personnel en vue de se familiariser aux technologies émergentes en numérique. Car l’analphabétisme dans son sens large ne se limite pas seulement à lire et écrire, mais aussi à dompter les matériels des nouvelles générations.
  • Organiser des animations de sensibilisation destinées aux parents et enfants sur les dangers liés aux médias afin d’apporter à notre niveau quelques pistes de solution dans notre société.

    En Afrique

    Dans son programme d’action l’association prévoit d’aider des personnes démunies jeunes et adultes peu ou pas scolarisés/qualifiés à l’insertion socio-professionnelle pour leur assurer un avenir meilleur. Nous entendons ainsi des actions ci-après :

  • Réduction des échecs scolaires en milieux urbain et rural,
  • Réalisation des programmes éducatifs pour les jeunes : formations dans le domaine informatique (initiation, bureautique, technicien pc), sports, etc.,
  • Soutien aux initiatives locales de développement et aux orphelinats en vue de promouvoir l’économie sociale,
  • Développement d’un partenariat entre les structures d’Afrique et d’Europe dans le secteur technologique en général,
  • Emancipation de la femme dans le milieu social, professionnel et culturel,
  • Soutien tant matériel, financier que moral aux institutions hospitalières et scolaires de Kinshasa et d’ailleurs.
  • Organiser des animations de sensibilisation destinées aux parents et enfants sur les dangers liés aux médias afin d’apporter à notre niveau quelques pistes de solution dans notre société.

L'asbl

The Young Computer School Asbl a vu le jour le 27 août en 2007.
Conscient de notre responsabilité vis-à-vis des enjeux de la société actuelle et fort de nos diverses expériences que l’idée de créer notre association a jailli dans notre for intérieur. D’où la nécessité impérieuse ressentie à cette époque-là de passer à l’action.
En effet, il s’avère même à ce jour que trop d’évènements survenant au sein de la communauté semblent échapper aux personnes en situation de précarité et/ou ne maîtrisant pas l’outil de communication langagière qu’est le français. De facto, l’intégration de cette couche de la société devient de plus en plus problématique rendant ainsi son épanouissement quasi impossible par rapport aux réalités conjoncturelles toujours exigeantes.
Prônant depuis la défense de la dignité et l’intégrité humaine, il était plus que temps d’imaginer des solutions appropriées afin d’endiguer ce phénomène gravissime sur le plan humanitaire et ce, dans un environnement paradoxalement aussi compétitif.
Ainsi, mû par le sentiment de solidarité en toute humilité et dans le respect de notre prochain, il s’est imposé en nous la mise en place de projets élaborés conformément à notre programme de sensibilisation, d’animation et de formation. La synergie à laquelle nous aspirons, est de voir au final cette solidarité gagner davantage l’esprit collectif de par la réalisation des actions concrètes et édifiantes au bénéfice des personnes défavorisées et dont nous plaidons la cause.
Enfin, faudrait-il que la matérialisation de cette solidarité ne soit pas non plus limitée uniquement aux actes isolés, mais qu’elle s’inscrive plus dans une détermination ferme et persévérante de la part de tous les opérateurs associatifs, d’agir ensemble pour l’épanouissement de laisser pour compte en vue d’un avenir radieux de notre société.
Le parcours de notre public cible est jonché de nombreux obstacles à savoir la reconnaissance de ses compétences, le manque des savoirs (nouvelles technologies de l’informatique) en général et de maîtrise de la langue française, en particulier.
Dans le cadre de la sensibilisation, comme évoqué ci-haut, The Young Computer School asbl, a développé un projet de Bien-Etre de l’Enfant face aux Médias (B.E.E.M) de sensibilisation lié aux médias concernant les enfants de 8 à 13 ans sans distinction aucune en dehors du cadre scolaire traditionnel. A travers ce projet de sensibilisation, nous voulons en plus apprendre aux enfants une meilleure utilisation, plus sécurisante, desdits médias. De toute évidence cette campagne qui revêt un caractère purement préventif, se fait ensemble avec les parents et leurs enfants.